PVA / Kaizen

 

C’EST QUOI ??

 

PVA / KAIZEN pour améliorer l’efficacité et la productivité

Maximiser la valeur ajoutée à un produit tout en éliminant le gaspillage pour permettre une meilleure productivité, une performance des ressources et une rentabilité accrue.

La force de la PVA

La production à valeur ajoutée évite à la fois les prix élevés de la production artisanale et la rigidité de la production de masse. Elle donne à l'organisation la flexibilité voulue pour faire de la production à l'unité au prix de la production de masse, en s'ajustant aux exigences du client dans des délais très courts et en créant le plus de valeur possible.

Implanter la PVA, c'est améliorer systématiquement les opérations qui ajoutent de la valeur : d'abord et avant tout, la fabrication et la transformation. C'est aussi réduire au maximum les opérations qui ajoutent aux coûts sans créer de valeur tangible aux yeux du client : entreposage, inspection, transport, etc.

En somme, c'est optimiser l'ensemble des processus et des opérations de manière à ajouter de la valeur à chaque étape de production et à s'assurer le maximum de flexibilité. Cela débute sur le plancher de l'usine et s'étend à toute la « chaîne de valeur » — de la conception à la distribution, en passant par les bureaux, les fournisseurs et les clients.

Cette façon de faire repose sur la logique et le « gros bon sens » ainsi que sur des notions de génie industriel et de gestion totale de la qualité. Elle redonne à l'employé la place qu'il avait perdue avec la production de masse, en privilégiant le travail d'équipe et en faisant du savoir et des idées neuves les nouvelles matières premières de l'entreprise.

 

  • Cartographie: sert à reproduire en détail vos opérations à l'aide de schémas et d'ordinogrammes afin de visualiser les problèmes et les améliorations possibles
    • cartographie de la chaîne de valeur
    • schéma de style «couloir de passage»
    • diagramme spaghetti
  • Processus 5S (Seira [débarras], Seiton [rangement], Seiso [nettoyage], Seiketsu [ordre] et Shitsuke [rigueur]): réduction des délais et récupération d'espace en nettoyant et en gardant en bon ordre le lieu de travail.
  • SMED (changement d'outil en quelques minutes): réduction des délais de mise en route et des temps d'arrêt.
  • Loi de Pareto (loi du 80/20): résolution de 20 % des causes règleront 80 % des problèmes.
  • TRS (taux de rendement synthétique): mesure de l'efficacité du matériel de production à partir de sa disponibilité, sa qualité et sa performance.
  • Analyse comparative: établissement des normes à partir du calcul de votre rendement et en le comparant à celui d'entreprises similaires ainsi qu'aux meilleures pratiques exemplaires de l'industrie.
  • Activités Kaizen (amélioration continue): réalisation d'efforts continus en vue d'améliorer vos méthodes de fonctionnement en réduisant le temps, les coûts, l'espace, les erreurs et l'effort. 
  • Kanban: maintien d'un flux ordonné de production; un des principaux outils du système Juste à Temps (JàT).